Coronavirus et discothèques : un été sans danser en Loire-Atlantique

Les professionnels se sont fait une raison : les boîtes de nuit ne rouvriront pas de l’été, victimes de la circulation du virus et des réticences du gouvernement. A défaut de clients, ils vont recevoir des aides financières supplémentaires après presque 6 mois d’inactivité totale.
 

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *