Nantes : un gros trou d’air avec la crise COVID pour le trafic de l’aéroport de Nantes-Atlantique

La crise sanitaire a divisé par trois le trafic de l’aéroport de Nantes-Atlantique en 2020, passant de 7 à 2,3 millions de passagers. La COVID-19 a mis à mal l’économie du tourisme et son moyen de transport privilégié, l’avion. Le fret est également touché. Avec des conséquences pour l’emploi.

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *