Nantes, tiré au sort pour poser les jalons de la loi climat William Aucant ressent « beaucoup de colère et de déception »

Pendant des mois, ce Nantais a travaillé aux côtés de 149 citoyens tirés au sort comme lui pour permettre au gouvernement de bâtir le projet de loi climat actuellement discuté à l’Assemblee nationale. William évoque sa déception au sortir de la Convention Citoyenne pour le Climat, ses espoirs aussi

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *