Nantes : les sages-femmes du privé, en colère, demandent une revalorisation salariale et des embauches

Leurs conditions de travail n'ont rien à envier à leurs homologues du public : même cadences infernales, même manque de personnel…mais leur fiche de salaire mensuelle sont inférieures de près de 200 euros. Les sages-femmes du privé sont en grève, exemple à Nantes à la clinique Bretéché.

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *