Nantes : deux chercheurs de l’Ifremer mettent en évidence la toxicité de Dinophysis pour les huitres et les poissons

Dinophysis, drôle de nom pour une micro-algue ou organisme unicellulaire, toxique pour les humains. On sait désormais, grâce au travail de Véronique Séchet et Philipp Hess, deux chercheurs de l’Ifremer à Nantes, qu’elle affecte aussi la reproduction des huitres et des poissons.

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *