Nantes : des conducteurs des bus Keolis s’estiment laissés « sans soutien » après des agressions de voyageurs

Les conducteurs de bus urbains sont de plus en plus souvent la cible de violences verbales ou physiques, leurs collègues des transports interurbains voient le nombre de ces agressions augmenter, eux aussi. La CFDT déplore l'inertie de l'entreprise Keolis dont les bus roulent sous la marque Aleop.

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *