Nantes : dans le quartier populaire du Clos Toreau, les habitants redoutent une nouvelle explosion des inégalités

Alors que le chef de l’Etat a autorisé les déplacements ce week-end de Pâques afin que les plus chanceux puissent rejoindre leur résidences secondaires, dans les quartiers populaires de Nantes, les plus précaires, n’auront pas, eux, la possibilité d’aller prendre l’air.

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *