Entre Nantes et La Chapelle-sur-Erdre, les riverains devront se passer du pont enjambant le périphérique pendant 14 mois

Des travaux à près de 50 millions d’euros mené par Vinci. L’objectif est de désengorger les routes pendant les heures de pointe, mais certains riverains et commerçants se sentent lésés par le projet. Un pont reliant deux communes sera détruit, empêchant tout passage pendant 14 mois.
 

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *