A Nantes et au Mans : loisir nouveau ou bonne action, voici les pêcheurs à l’aimant

Leur activité ne manque pas d’étonner, les pêcheurs à l’aimant sont de plus en plus nombreux à traquer le goujon ! Pas celui destiné à la friture mais le goujon métallique, tout ce que recèlent les plans d’eau d’objets en acier abandonnés, ou jetés par des personnes indélicates.

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *