Nantes : l’équivalent de 12 stades de la Beaujoire à nettoyer chaque année, le coût faramineux du nettoyage des graffs clandestins et des tags

Graffiti ou Tag ? Dans les deux cas, ils sont souvent indésirables. Dans la métropole de Nantes, ils sont systématiquement effacés quand ils ont été réalisés depuis l’espace public. Un travail sans fin qui représente un coût qui n’est pas négligeable pour la collectivité. Quant aux surfaces « effacées » chaque année, elles sont considérables, comme vous allez pouvoir le lire. Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *