Une « pépite » nantaise veut réparer le foie sans passer par la case de la greffe (Ouest-France)

Lundi 02 mai 2022
La start-up Goliver Therapeutics, créée en 2017, a besoin de quatre à six millions d’euros avant de se lancer dans les essais cliniques de son traitement innovant, qui a pour objectif de régénérer le foie sans greffe, en évitant une intervention très lourde, aux effets secondaires importants.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *