Présidentielle. À Saint-Aignan-de-Grandlieu, verra-t-on décoller l’abstention ? (Ouest-France)

Mardi 05 avril 2022
En janvier 2018, alors que le gouvernement venait d’abandonner le transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, des habitants de Saint-Aignan-de-Granlieu avaient déchiré leurs cartes d’électeurs. Vont-ils bouder les urnes pour l’élection présidentielle, dimanches 12 et 24 avril ?

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *