Piqûres en boites de nuit à Nantes : pas de produits toxiques décelés, le mystère reste entier

C'est un procureur pour le moins circonspect qui s'est exprimé ce lundi 14 mars après-midi au sujet des piqûres constatées par 23 personnes suite à une sortie en boite de nuit. Renaud Gaudeul a pris la parole pour répondre aux sollicitations des médias…même si l'enquête n'avance guère.

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *