Nantes. Un dealer de protoxyde d’azote se fait pincer avec 1 500 bombonnes (Ouest-France)

Mercredi 15 décembre 2021
Il faisait commerce de protoxyde d’azote. À son domicile de Nantes ou au volant de son camion, ce jeune homme de 23 ans vendait ce gaz aux conséquences ravageuses sur la santé des usagers. Lors de son interpellation, la semaine dernière, la police a saisi près de 50 000 € de marchandise.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *