Nantes. Sans chômage partiel indemnisé, des gardes d’enfants fragilisées (Ouest-France)

Samedi 21 novembre 2020
Pour ce deuxième confinement, les parents, qui emploient des nounous à domicile, ne peuvent plus avoir recours à l’indemnisation du chômage partiel. Conséquence directe : les gardes d’enfants à domicile voient leurs revenus diminuer.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *