Nantes. NDDL : la justice rejette la demande de l’ex-manifestant éborgné (Ouest-France)

Jeudi 14 octobre 2021
Un Nantais de 36 ans pointait la responsabilité de l’État dans le préjudice subi à la suite d’un tir de projectile de défense policier, lors de la manifestation du 22 janvier 2014. Le tribunal administratif de Nantes a rejeté sa requête, ce jeudi 14 octobre.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *