Nantes : le resto-basket se termine au violon

L’homme avait flashé sur la carte de la brasserie La Cigale. Pourquoi pas. Il n’avait pas l’intention de payer la note des plats et des boissons consommés dans la célébre brasserie nantaise. Il a tenté la pratique du resto-basket mais les employés sont restés collés à ses semelles.

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *