Nantes. La « belle victoire » d’un ancien chauffeur contre la plateforme Uber (Presse-Océan)

Mercredi 25 novembre 2020
Sandrine Paris, avocate nantaise, a obtenu du conseil des prud’hommes la reconnaissance d’un lien de subordination entre un ancien chauffeur et la plateforme américaine et donc la requalification de leur relation en contrat de travail.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *