Nantes. Infirmière en « unité Covid », elle se voit refuser la prime d’État à un jour près (Presse-Océan)

Dimanche 18 octobre 2020
Laura Denis, 26 ans, a œuvré durant le mois d’avril auprès des patients contaminés par le coronavirus placés en réanimation au CHU de Nantes. Sa première journée de travail, rapporte-t-elle, a été consacrée à une présentation du service et au suivi d’une formation incendie. Fort de quoi, le CHU estime qu’il lui manque une journée pour être éligible à la prime Covid. Amertume et crispation.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *