Nantes. Il avait ébouillanté la fille de sa compagne (Ouest-France)

Mercredi 24 novembre 2021
L’acte était involontaire, mais révélateur d’une « colère », source de violences conjugales. L’homme en répondait au tribunal de Nantes, ce mercredi 24 novembre.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *