Nantes. Feu à la cathédrale : « Il regrette amèrement les faits », déclare l’avocat du suspect (Presse-Océan)

Dimanche 26 juillet 2020
Me Quentin Chabert défend les intérêts de l’homme qui a reconnu, ce dimanche 26 juillet, avoir allumé trois feux dans la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes. Il s’exprime, par téléphone, à la sortie du tribunal judiciaire de Nantes.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *