Nantes. Colère des infirmières puéricultrices privées de prime de soins critiques (Ouest-France)

Mercredi 06 avril 2022
Les infirmières puéricultrices du CHU de Nantes sont exclues de la prime de soins critiques versée depuis janvier. Une différence de traitement avec leurs collègues en soins généraux qu’elles ne comprennent pas.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *