Nantes. Citad’elles a un an et déjà tant à faire (Ouest-France)

Samedi 21 novembre 2020
Première année complexe pour Citad’elles, qui reste ouvert pendant le confinement. Le centre d’accueil nantais pour les femmes victimes de violences et leurs enfants ne désemplit pas.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *