Nantes. « À aucun moment je n’ai voulu faire de mal » (Ouest-France)

Samedi 26 mars 2022
Les coups ont plu sur un promeneur, le 1er janvier, à Rezé. Jugé hier, le moins impliqué des trois agresseurs a été condamné à six mois avec sursis

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *