Nantes. 80 ans après la mort des otages, « défendre la Résistance n’est pas une lubie » (Ouest-France)

Vendredi 22 octobre 2021
Le président du Comité départemental du souvenir, Christian Retailleau, a souhaité garder vive la mémoire de la Résistance, en ce jour de commémoration à Nantes, vendredi 22 octobre. En effet, 48 otages ont été fusillés par les nazis, il y a quatre-vingts ans.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *