Mort de Keïsha près de Nantes. « Mon fils a été 48 heures en garde à vue, un traumatisme » (Ouest-France)

Mardi 28 janvier 2020
La police a relâché, ce mardi 28 janvier, le mineur de 17 ans qui avait été placé en garde à vue dimanche, au lendemain de la découverte du corps de Keïsha Tanghe, à Orvault, près de Nantes. Il a retrouvé sa mère. Celle-ci témoigne.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *