Loire-Atlantique. L’aide de l’État à Castel Viandes, soupçonné de tromperie, choque (Ouest-France)

Mercredi 30 mars 2022
Alors que l’abattoir de Châteaubriant sera jugé le 5 mai pour l’affaire présumée de remballe de viande avariée, une association anti-corruption demande au préfet de surseoir au versement d’une subvention du plan de relance d’1,88 million d’euros.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *