Le Croisic. Les coquillages atteints pas le norovirus (Ouest-France)

Vendredi 10 janvier 2020
Plus question jusqu’à nouvel ordre de ramasser ou de commercialiser tout coquillage du traict du Croisic, pour cause de norovirus retrouvés dans les huîtres. Les bivalves de Préfailles et de l’estuaire de la Loire, à Saint-Nazaire, sont aussi toxiques, contaminés par des bactéries E. coli.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *