Le chaos, puis l’hécatombe : le récit 20 ans après du sauvetage des oiseaux mazoutés de l’Erika (Ouest-France)

Samedi 14 décembre 2019
En 1999, après la marée noire causée par le naufrage de l’Erika au large de la Bretagne le 12 décembre, 1 500 bénévoles affluent au Centre vétérinaire de la faune sauvage, à Nantes. Parmi eux, Olivier Lambert, qui en deviendra directeur en 2013. Il raconte : le chaos des premiers jours, puis l’hécatombe. Moins de 10 % d’oiseaux sauvés. Il répond aussi à la question : serions-nous prêts pour un nouvel Erika ?

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *