La non-représentation d’enfants, un poison lent aux conséquences délétères (Ouest-France)

Mercredi 07 avril 2021
Quand les couples se séparent, restent les enfants. Parfois des parents qui ont mal digéré la rupture s’écharpent en bloquant les droits de visite. Mauvaise foi, manipulation, perversité… Cela génère un énorme contentieux qui échoue dans une impasse pénale.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *