Incendie mortel de Saint-Nazaire : ce que révèlent les « PV cauchemar » de l’année 2017 (Presse-Océan)

Jeudi 18 novembre 2021
Seize chambres de l’immeuble touché par le feu, qui a tué deux hommes mardi 16 novembre, ont été déclarées « impropres à l’habitation » par le préfet en 2017. Des travaux ont été orchestrés mais à l’époque, la posture du propriétaire, le même qu’aujourd’hui, relevait de celle « d’un marchand de sommeil » selon les autorités.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *