Ils avaient agressé deux adolescents à Nantes en 2017 : quatre sympathisants d’extrême droite jugés aux assises à partir du 21 mars

Quatre hommes sont jugés à partir de ce lundi 21 mars pour la violente agression de deux adolescents en mai 2017, au soir de l'élection d'Emmanuel Macron. Les quatre accusés étaient sympathisants du Groupe union défense (GUD), organisation étudiante d'extrême droite.

Lire l’article complet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *