ENQUÊTE. « Je ne vais pas inventer du poisson… » : le Brexit laisse les pêcheurs inquiets et fatalistes (Ouest-France)

Mercredi 09 octobre 2019
De la Manche à la Vendée, les pêcheurs et importateurs de produits de la mer retiennent leur souffle. Sauf nouveau report, le 31 octobre, le Brexit va chambouler toute leur activité. Dans les ports, on se prépare à une lame de fond dont les effets restent largement imprévisibles. Une seule certitude : nul ne pourra l’éviter, il n’y a pas de plan B. Sur les quais règne un certain fatalisme…

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *