En Mayenne. Pour échapper aux nazis, des pastels ont été cachés dans le château de Mézangers (Ouest-France)

Vendredi 27 décembre 2019
Septembre 1939. La Seconde Guerre mondiale vient de commencer. Et la peur de voir des œuvres d’art détruites monte. Pour éviter une telle catastrophe, le musée Lécuyer, à Saint-Quentin (Aisne), décide d’envoyer de précieux pastels en Mayenne, ceux de Maurice-Quentin de la Tour. Ils ont trouvé refuge jusqu’en 1944 dans le château du Rocher, à Mézangers.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *