Au CHU de Nantes, elle veut « donner de l’espoir aux enfants » victimes d’inceste et de violences (Presse-Océan)

Mercredi 20 octobre 2021
À l’unité d’accueil pédiatrique des enfants en danger du CHU de Nantes, un millier de petits patients sont accueillis chaque année. Pour le docteur Vabres, qui coordonne l’unité, les choses « avancent ».

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *