À Nantes, l’espoir d’un traitement contre les formes modérées de coronavirus grâce à Xenothera (Presse-Océan)

Vendredi 11 mars 2022
Le laboratoire qui emploie 17 salariés à Nantes mène une étude européenne pour tester son anticorps auprès de 722 personnes. Le gouvernement français lui a déjà commandé 30 000 doses.

Lire l’article complet : en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *